Déduction fiscale pour l'achat d'oeuvres d'art non destinées à la revente. (Vérifié le 4 septembre 2018)

Les entreprises soumises à l'impôt sur les sociétés (IS) et les entreprises individuelles soumises à l'impôt sur le revenu dans la catégorie des BIC, qui achètent des oeuvres originales d'artistes vivants pour les exposer au public, peuvent dans certaines conditions, déduire le prix d'acquisition ( 1/5 par an) de leur résultat imposable.

JE SUIS VIVANT ET J'AI PLUS DE 1000 TABLEAUX A VENDRE.