Les khmers verts étant à la manoeuvre, l'atelier de peinture que je voulais construire à la Vieux-Ville en Brusvily, à côté du petit atelier exigü que je possède déjà, devra attendre. Un sursis à statuer de deux ans pour l'accord d'un permis de construire m'a été signifié. Sursis reconductible évidemment. A Brusvily, comme dans les communes alentours, il n'est plus possible de construire dans les hameaux, et les terrains qui étaient constructibles il y a un mois, ne le sont plus dans le nouveau PLUi. Une belle entourloupe et une réelle injustice au nom du développement durable. Les déboires des uns feront la fortune des autres.