Biographie de Jean-Luc Guillard (artiste peintre à la bombe aérosol)

Je suis né le 17 juin 1948 à Brusvily dans les Côtes d’Armor où mes parents étaient agriculteurs. J’ai fréquenté l’école communale de Trigavou, les lycées de Dinan et de Lamballe et la faculté de lettres de Rennes. Mon aptitude et mon goût pour le dessin ont été très vite encouragés et j’ai eu comme professeurs Yves Floc’h et Henri Yvergnaux, décédé récemment à Lamballe. J’ai aussi cotoyé Claude Marin et Pierre Rochereau dont j’ai conservé l’attrait des compositions géométriques.

Vers 20 ans, j’ai réalisé de nombreuses expositions, à Dinan et dans ses environs ainsi qu’à Rennes. Mes toiles se vendaient assez bien, mais la vie précaire de jeune artiste m’a incité à trouver, comme il est d’usage de dire, un vrai métier à l’issue de mon service militaire que j’ai effectué comme officier. J’ai longtemps gardé des liens étroits avec l’armée et, diplômé d’Etat-Major, je me suis vu confier de nombreuses missions jusqu’au grade de colonel.

le regard du photographe

Formé à la gestion des entreprises, c’est dans le négoce des matériaux que j’ai exercé l’essentiel de mes activités. Spécialiste en droit immobilier (maîtrise), technicien dans la mise en œuvre des matériaux, je connaissais parfaitement le monde du bâtiment, mais je n’ai jamais cessé de dessiner et de peindre, gardant presque secrète cette passion. Avec plus d’un millier d’œuvres réalisées et recensées à ce jour, la retraite étant venue, je suis redevenu artiste-peintre professionnel et j’ai renoué avec le public en exposant en 2014, 182 toiles à l’abbaye de Léhon, près de Dinan et une cinquantaine d’autres à Pleumeleuc pas loin de Rennes.

J’ai exposé à nouveau à Léhon en novembre 2016 en présentant plus de 150 œuvres réalisées au cours de l’année 2015-2016. Cette exposition a connut un beau succès avec plus de 900 visiteurs sur une dizaine de jours et mon livre « La porte de l’arsenal » qui montre 100 tableaux récents accompagnés de 100 textes, le tout, écrit, photographié et édité par mes propres soins, s’est particulièrement bien vendu. En juillet-août 2017, j’ai exposé dans l’abbaye de Brantôme en Périgord plus de 200 tableaux dont de grands formats.

la balade de l handicape

Beau succès de cette exposition qui a enregistré 4500 visiteurs sur deux semaines. Dans la foulée et avec le même bonheur je me suis à nouveau suspendu aux cimaises de l’abbaye de Léhon en août 2017. Mon second livre « Le vieux ressort » réalisé selon une formule identique à mon premier livre est paru à la fin octobre 2017. Sources d’inspiration : Très au contact du monde économique, politique et militaire, je peins dans mes tableaux l’expression de faits d’actualité, l’atmosphère des lieux où j’aime traîner, le caractère touchant des personnes que je croise, sans détours, sans flagornerie et sans prétentions indécentes.

Techniquement, j’essaie de me renouveler et je suis en perpétuelle recherche, ce qui me donne le goût d’avancer et de recommencer. Entouré de mon épouse Suzanne, chirurgien-dentiste qui a pris sa retraite à plus de 70 ans, et de mes deux enfants, je réside alternativement depuis plus de trente ans au 34 chaussée du Sillon à Saint-Malo, mais aussi au 23 rue Maurice de Guérin à Dinan et à la Vieux-Ville en Brusvily où j’ai mes ateliers.

courir

Proche des artistes catalans, j’ai fait construire en 2007, un chalet en Cerdagne pour profiter de la lumière qui me fait défaut l’hiver en Bretagne. Que dire d’autre ? Légion d’Honneur, Ordre national du Mérite, nombreuses autres décorations, autrefois sportif de bon niveau, grand voyageur comme bien des malouins, correspondant de presse, j’aime le contact, m’attardant toujours dans les expositions et les musées où, selon moi, il y a tellement à apprendre et où j'ai beaucoup appris.

Art et style : Abstraction géométrique et narrative, recours à l’expressionnisme avec des incursions figuratives, mon style s’est révélé petit à petit reflétant le côté atypique de ma vie, le foisonnement de mes idées et mon approche humaniste de la société.. Le dessin et la composition sont toujours très étudiés. Le fond, la matière, la couleur, tout y passe. Effets de perspectives, géométrie, personnages en mouvement, recherches de couleurs, collages toile sur toile, emploi de bombes aérosols, tout finit par s’assembler pour donner de la force au sujet ainsi traité. Toutes mes œuvres sont titrées afin de constituer des repères et de capter l’attention.